MUTANT AND PROUD
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Les contextes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar
Je suis arrivé à San Diego le : 12/05/2016 et j’ai déjà envoyé plus de : 346 SOS. J’ai gagné : 2428
MessageSujet: Les contextes   Jeu 13 Juil - 14:41


La base

running while there's still time



2001, Washington D.C ☾ Plusieurs jours s'étaient écoulés alors que je tentais de leur échapper, terrifiée à l'idée de me retrouver aux mains de ces hommes. Les rumeurs dont j'avais eu vent avaient eu l'effet d'accroître encore un peu plus mon angoisse. La peur de se retrouver dans un caisson de stase ou encore de devenir un rat de laboratoire me hantait. L'SSG était à mes trousses et j'étais totalement impuissante. Le coeur battant, je courrais sans me retourner. Ils étaient derrière moi, haletante, épuisé, je sentais qu'ils se rapprochaient dangereusement de moi. J'espérai pouvoir leur échapper lorsque soudain, je sentis comme un violent choque à la nuque. Je m'empressais de tâter celle-ci alors que ma vision se troublait. Quatre mains m'empoignèrent sans ménagement alors que je sombrais dans l'inconscience.

■ ■ ■ ■ ■ ■


Un homme nommé Liam Marshall, scientifique de renom, décide de prendre la fuite lorsqu'il découvre que son travail a été détourné par son ami et  associé Adrian Docanov dans le but de créer des enfants soldats. En effet, pionnier de la génétique dans une société du nom de Scientiq Lab., Liam Marshall a eu recours à des manipulations de l'ADN afin de guérir des maladies cliniquement incurables diagnostiquées sur des enfants en phase terminale ou encore dans la fécondation in vitro. À l'issue de ces manipulations, ces enfants se sont découvert des dons qui dépassent l'entendement et les lois de la physique.

Conscient des dangers que représentent ces manipulations génétiques, Liam Marshall s'enfuit de Scientiq Lab. en détruisant la base de données contenant les noms des enfants et donnés personnelles des familles. Désormais, son seul but sera de réunir les enfants de Scientiq Lab.  en lieu sûr, afin qu'ils soient maintenus en sécurité contre les agissements d'Adrian Docanov qui n'aspire qu'a une chose, les transformer en cobaye et les maintenir sous sa domination.

COPYRIGHT ©FREAK'S NATION - MISERY MIND
Inspiré de plusieurs séries comme: Mutant-x, Dark angel, marvel agent of shield. Mais largement "modifier".

MARAH DARSHKOV
Sujet écrit par



Dernière édition par Liam & Adrian le Mer 19 Juil - 14:40, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Je suis arrivé à San Diego le : 12/05/2016 et j’ai déjà envoyé plus de : 346 SOS. J’ai gagné : 2428
MessageSujet: Re: Les contextes   Jeu 13 Juil - 14:41


Saison 01

running while there's still time




Août à Décembre 2016, Washington D.C. : La nuit venait de tomber sur les rues de la capitale Américaine. Peu à peu la fraîcheur s'installait pour laisser place à une légère brise. Voilà plusieurs semaines que le pays était en alerte caniculaire, et autant dire que les citoyens de Washington appréciait la venue de la fraîcheur. Les rues semblaient désertes, et pourtant non loin d'ici, un jeune homme marchait rapidement, jetant des regards inquiets derrière lui.

Il devait avoir deux minutes d’avance sur eux, mais il était persuadé qu’ils étaient bien plus proches que ce qu'il pensait, aussi, accéléra-t-il le pas. L’angoisse montait en lui. Les rumeurs étaient finalement vraies. Un peu partout à travers la ville, des mutants disparaissent sans laisser de trace. L'SSG était de retour: c’était indéniable. Mais il était hors de question pour lui de finir comme ces mutants disparus.

Pourtant, ce soir-là, l'élémentaire ne tarda pas à être rattrapé et assassiné. L’altercation avec ses assaillants fut violente, mais l'SSG avait finalement gagné. Une victoire qui en annonçait bien d'autres à venir. Cela faisait près de cinq victimes en un peu moins d’un mois. Beaucoup de monde commençait à se poser des questions, y compris les citoyens de Washington D.C. En plus de cette nouvelle tragédie, plusieurs témoins furent entendus ce soir-là. Tous avaient une chose en commun: leurs témoignages se trouvaient être des plus improbables et des plus surprenants. Selon leurs dires, l'homme qui avait été tué s'était vaillamment défendu en "envoyant des éclairs avec ses mains" et en électrocutant ses assaillants. Ces témoignages n'étaient pas les premiers du genre et certainement pas les derniers.

L'étrange et l'impensable arrivait aux oreilles des enquêteurs. Imaginez un instant la tête des policiers lorsqu'ils durent écrire cela dans leur rapport. Plusieurs rumeurs firent ainsi leur apparition. Des "illuminés" parcourent aujourd'hui les rues en criant à qui veut bien l'entendre que les extraterrestres sont sur le point de nous attaquer, ou encore qu'il y aurait une nouvelle drogue hallucinogène qui circulerait dans les rues de D.C. et, enfin, qu'il y aurait eu des manipulations génétiques sur des humains... mais dans tout ça, quelle est la vérité ? Et vous, qu'en pensez-vous ?

COPYRIGHT ©FREAK'S NATION - MISERY MIND
Inspiré de plusieurs séries comme: Mutant-x, Dark angel, marvel agent of shield. Mais largement "modifier".

MARAH DARSHKOV
Sujet écrit par



Dernière édition par Liam & Adrian le Mer 19 Juil - 14:40, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Je suis arrivé à San Diego le : 12/05/2016 et j’ai déjà envoyé plus de : 346 SOS. J’ai gagné : 2428
MessageSujet: Re: Les contextes   Jeu 13 Juil - 14:41


Saison 02

running while there's still time



Fin Janvier 2017 Cela faisait plusieurs heures qu’elle peaufinait son interview, répétant sans cesse les questions tandis que ses assistants s’affairaient autour d’elle. Lysander Blackol, une célèbre journaliste américaine réputée pour avoir interviewé les plus grandes personnalités du monde politique, était sur le point de faire propulser sa carrière au-delà de ses espérances en interviewant un de ces êtres dotés de pouvoirs "extraordinaires".

En effet, suite aux étranges rumeurs circulant depuis plusieurs mois un peu partout dans le monde et grâce au blog dcrevealed.com et au hacker 002!n9 hu5h, tout prouvait par A + B que des êtres surnaturels existaient et vivaient parmi nous. Lysander s'était mis en tête de dénicher un de ces "mutants" et de faire la lumière sur leurs véritables intentions. Outre la terreur qui a envahi le territoire américain, les forces de l’ordre ont assisté à une recrudescence de disparitions suspectes, inquiétant même certains membres du gouvernement. Ainsi, devant bon nombre de témoignages accablant de victimes ayant soi-disant été « attaquées » par des hommes et femmes dotés de pouvoirs, Lysander Blackol avait finalement réussi, via un nombre incalculable de "sources" anonymes à trouver un de ces êtres.

Aujourd'hui, elle allait enfin dévoiler les véritables intentions de ces personnes au monde entier. La journaliste prit une grande respiration, se levant de son siège avec une grâce unique dont elle avait le secret. Elle jeta un dernier coup d'œil dans le miroir, admirant son reflet, et rejoignit le plateau, suivi de près par ses assistants. Dans quelques minutes elle serait à l’antenne, en direct. Le stress montait peu à peu, en même temps qu'une certaine excitation.

Elle s’installa confortablement, suivi de près par un homme d'une carrure assez imposante. Il dégageait naturellement une aura qui inspirait confiance - même un peu trop. Il se disait être "le porte-parole des nouveaux hommes" et prônant un idéal de paix entre les humains et sa "race". Pourtant, il était loin d'être irréprochable. Sous ses airs de bons samaritains, se cachaient de funestes intentions. Tous se turent, le prompteur se mit en route et les questions de la jeune femme se mirent à fuser.

« Bonsoir et bienvenue sur Fox News. Je suis Lysander Blackhol et ce soir, nous allons accueillir un invité très spécial, un invité qui va nous aider à lever le voile sur les mystérieuses disparitions et faits étranges qui se sont passés dernièrement à Washington DC. Alors que BlackWidow ainsi que le célèbre hacker dont tout le monde parle ont tenté de nous ouvrir les yeux sur la possible existence d’hommes et de femmes dotés de pouvoirs surnaturels, le gouvernement tente - semble-t-il - d’essayer par tous le moyens d’étouffer l’affaire. Je crois que nous méritons tous une explication non ? Mesdames et messieurs faites-moi le plaisir d’accueillir Monsieur  Aethelind Waverly ! » Elle pivota sur son siège et se tourna vers l’invité en question, le visage radieux, avant de poursuivre. «  Monsieur Waverly, merci infiniment d’avoir accepté notre invitation. » lui dit-elle avant de lui serrer la main. « C’est un plaisir Mademoiselle Blackhol ! Ravi d’être parmi-vous ! » « Racontez nous tout monsieur Waverly, expliquez à nos téléspectateur qui vous êtes et pourquoi êtres vous là, ce soir, parmi nous ? »

Au fil des de échanges, on découvrit avec stupeur que l’homme était en réalité un mutant. Il expliqua d’où il venait rapidement, ne s’attardant pas sur le nom de l’entreprise incriminée. Qu’il avait souffert d’une maladie grave et qu’il avait dû subir un traitement. Il expliqua par la suite qu’il avait fini par développer un « don » quelques années après et c’était évertué à le contrôler, afin de vivre parmi les humains, mais que certaines personnes s’amusaient à faire disparaître de la ville les mutants pour leur faire subir des expériences.

 « Monsieur Waverly  ? Une petite démonstration s’impose non ? Montrez à tous les spectateurs qui nous regardent ce soir l’homme que vous êtes réellement ! » Un sourire apparu aux creux des lèvres du dénommé Waverly alors que tout doucement ses yeux se changèrent en deux fentes. La journaliste sursauta, sans doute impressionnée par ce qu’elle voyait, ne se doutant pas un instant de ce qu’il prévoyait de lui faire, alors que doucement l’homme l’invitait à lui prendre la main  « N’ayez pas peur mademoiselle Blackhol, n’oubliez pas, je suis avant tout un humain… avec des pouvoirs. » Elle lui adressa un petit sourire, cachant néanmoins un petit brin d’inquiétude. Son cœur se mit à battre un peu plus vite que la normale, lorsque l’homme se leva et l’invita à faire de même, tenant à la fois délicatement et fermement sa main dans la sienne. « Prête mademoiselle Blackhol ? » Elle lui jeta un regard de nouveau inquiet, lui faisant un petit signe de tête timide. Les caméras, toujours rivées sur Waverly et Blackhol. C’était une énorme découverte. Elle allait surement avoir un prix de distinction.  « Ce sera rapide et …presque sans douleur » Dit-il comme si de rien était.  « Quoi !? » Dit-elle, soudain affolée, tentant de se débattre. Et peu à peu la voix de l’homme auparavant douce se transforma en un rire inquiétant, il l’attira violemment à lui, alors que la journaliste laissait échapper un léger cri de surprise. Alors que tous commencèrent à s’affoler sur le plateau, des hommes apparurent aux côtés des cameramen, les menaçant, tandis que Bridge se s'adressait aux Américains.  «  Aujourd’hui, une nouvelle ère commence chers amis ! Vous en avez assez de souffrir ? De vous faire traquer sans relâche comme des bêtes ? Vous en avez marre de vivre dans la peur qu'ils ne vous transforment en rat de laboratoire ? Sachez qu’il est temps pour nous de nous montrer et de clamer haut et fort ce qui nous revient de droit ! La liberté de vivre ! Rejoignez-nous, et plus personne ne vous fera de mal ! Rejoignez-nous et battons-nous pour ce que l'humanité refuse de nous offrir. Il est temps qu'on arrête de plier l'échine devant une race qui ne fait que nous persécuter et nous traiter comme de vulgaires bêtes de foire. » Ses pupilles se fendirent de nouveau, alors qu’il ouvrait lentement ses lèvres, laissant ainsi entrevoir une langue bifide, comme les serpents qui, en un instant, injecta un venin mortel à la pauvre journaliste. Une morsure qui lui fut fatale. Elle s’écroula à terre, paralysée, et se laissa doucement emporter par la mort.

COPYRIGHT ©FREAK'S NATION - MISERY MIND
Inspiré de plusieurs séries comme: Mutant-x, Dark angel, marvel agent of shield. Mais largement "modifier".


MARAH DARSHKOV
Sujet écrit par



Dernière édition par Liam & Adrian le Mer 19 Juil - 14:40, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Je suis arrivé à San Diego le : 12/05/2016 et j’ai déjà envoyé plus de : 346 SOS. J’ai gagné : 2428
MessageSujet: Re: Les contextes   Jeu 13 Juil - 15:08


Saison 03 (actuelle)

running while there's still time


Les cris des femmes éplorées, les hurlements des enfants terrifiés et des hommes terrassés étaient la seule mélodie qui jouait dans les funestes rues de Washington. Les banderoles pendouillaient tristement, déchirées et souillées par des tâches écarlates. La jeune femme à la longue chevelure brune se tenait au milieu des corps, son regard noisette glissant sur ce qui restait de ce débat politique. Le carnage qui s’étendait devant elle la choquait profondément. Sa lèvre inférieure tremblait, son cœur se démenait entre ses poumons, lui coupant le souffle. Sa poitrine se soulevait rapidement au rythme de sa respiration désordonnée. Les larmes finirent par rouler sur ses joues, créant deux sillons propres sur son visage. Était-ce donc ça le prix de la liberté ? Tous les bruits lui parvenaient de manière assourdie, tous semblaient flous alors qu’elle tombait à genoux, complètement désemparée. Un homme posa sa main sur son épaule, arborant un visage aussi ravagé par la tristesse et le désespoir que le sien. « Nous sommes les créateurs de ce carnage », souffla la femme, secouée par un sanglot. L’homme ne savait que répondre à une telle affirmation. Après tout, qu’aurait-il pu dire ? L’humain avait créé les mutants et maintenant, ils en payaient durement le prix. C’était la vérité, pure et dure. La jeune femme se redressa finalement avant de se tourner vers la scène où le corps d’un politicien ensanglanté reposait encore. L’homme laissa échapper un soupir avant de prendre par la main sa compagne. Il colla un baiser contre les cheveux de cette dernière avant de l’entraîner derrière lui. Les bruits de sirène de police et des ambulances étaient assourdissants dans le parc d'ordinaire si calme et paisible. C’était un jour sombre pour la grande cité de Washington. Ce fut le jour où l’humanité découvrit l’ampleur de ses propres erreurs.


« C’est moi, écoute... je sais que je suis sans doute la dernière personne à qui tu souhaites parler, et je comprends. Mais sache que tu compteras toujours autant pour moi. Que... quoi qu’il arrive tu seras toujours ma meilleure amie, ma confidente. Je … je suis désolé de t’avoir abandonnée. Si tu savais combien je m’en veux. Mais il fallait qu’on parte, ne serait-ce que pour te protéger. J’ai perdu beaucoup trop de monde autour de moi. Il est hors de question que tu sois la prochaine.  Tu sais aussi bien que moi ce dont ils sont capables pour nous mettre la main dessus. Pour eux, on n'est que des bêtes, des cobayes, un moyen de se faire du fric. Après ce que tu as enduré, ce que j’ai enduré. Je t’assure que c'est mieux comme ça. Pour  Tony (…) Les yeux humides, elle déglutie difficilement. Les adieux à son amie d’enfance lui fendaient le cœur. Jordan avait été la première humaine à qui elle avait confié son secret et, c'était également la première à l’avoir accepter tel qu'elle était, et rien que pour ça, elle ne l'en remercierait jamais assez. «  mon dieu si tu savais comme je m’en veux, tout est de ma faute. Je n’aurais pas dû t’entraîner là-dedans, dans toute cette histoire. S’il te plait pardonne-moi, pardonne-nous. Adieu. Je t’aime. »

Le Klaxon qui retentit, le visage de son frère qui apparaît doucement près d’elle. Leurs regards qui se croisent. Le cœur serré, ils avaient dû tout abandonner derrière eux. Washington DC était devenu bien trop dangereux pour eux. Ils jetèrent un dernier regard à leur ville avant de se débarrasser du téléphone prépayé. « Moi aussi elle va me manquer. Terriblement-même, mais c’est la première chose intelligente qu’on a eu le cran de faire depuis des années. Se tenir à l’écart des gens qu’on aime pour les protéger (…) Allez viens, Sasha et les autres sont déjà arrivés. »  Les mots lui manquent, s'emparant du bras de son frère, elle l'attire près d'elle. « Toi et moi ... » Commença t-elle comme pour l’encourager à terminer sa phrase. Un petit sourire vint se placer aux creux des lèvres du garçon, alors qu’il posait doucement ses mains sur les joues de sa jumelle. « toujours et à jamais, à la vie à la mort. » finit-il par compléter. Au fil de leur périple c’était devenu un petit rituel qu'ils avaient instauré depuis leurs tendre enfance : répéter cette phrase lorsque tout semblait perdu comme pour se donner du courage pour affronter la suite. Car il en fallait du courage pour tout laisser derrière soi du jour au lendemain. Abandonner sa vie, ses amis, voire peut-être sa famille. Changer d’identité, d’apparence. Les mutants dévoilés, chassés. Ils devaient fuirent. Aujourd'hui l’enjeu avait changé. Il n’était plus seulement question de « fuir devant l’ennemi » mais de l’affronter. Un sac à dos, une casquette sur la tête, lunettes de soleil, main dans la main ils montèrent dans le bus sans se retourner. Prêt à embrasser leur nouvelle destinée. San Diego.


Suite à l'attentat, la population de Washington se releva. Les événements de ces six derniers mois avaient profondément changé la vision des humains envers ces êtres hors du commun.  Si bien, qu’un programme du nom de l’Index vit le jour.  La population n’eut pas à attendre très longtemps pour que cette idée soit admise, le gouvernement ne voyant pas d’autre solution pour garder un contrôle sur cette population mutante. Ça n’avait été guère long avant que les autres villes, puis que le pays et finalement que le monde entier adhère à cette idée. La peur qu’alimentaient les mutants s’était transformée en colère et cette colère était rapidement devenue de la haine. Lorsque certains militent pour défendre les droits des mutants, d'autres se mettent à les chasser. Des groupes se forment peu à peu à travers le pays suite aux différentes attaques du groupe de Waverly qui n’ont eu d’autres effets que d’alimenter la peur chez les humains. La colère et l’indignation voient le jour çà et là. Chaque camp se bat pour se faire entendre.

Les premiers mois, une majorité de mutants se plièrent au programme de recensement pour calmer cette haine à leur égard, mais rapidement les choses dégénérèrent. Des mutants furent retrouvés assassinés, d’autres disparaissaient et ce n’était que la pointe émergée de l’iceberg… C’est alors que les mutants disparurent soudainement des radars. Les transgéniques cessaient de mettre à jour leurs informations et partaient de la ville, refusant d’avoir davantage de morts sur la conscience ou de sang sur leurs mains. La survie prima sur le reste. Cependant, dans l’ombre, une plus grosse menace plane. Adrian Docanov est de retour et n’est pas prêt à abandonner sa mission. Cette fois, il aura l’appui d'indépendants en plus de sa propre milice et il aura les moyens de vous retrouver. Une guerre civile est sur le point d'éclater.

MARAH DARSHKOV
Sujet écrit par

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Les contextes   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les contextes
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les différents contextes

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Freak's nation - Saison 3 :: Vie du forum :: Les règles de notre univers :: Annexes-
Sauter vers: